Imprimer Retour aux dossiers “Risque Alcool”

Le “risque alcool” en entreprise

Les hommes et les femmes qui composent l’entreprise ne peuvent pas laisser les difficultés de leur vie à sa porte. Ils ne le font pas pour les qualités et compétences qui vous ont séduit lors de leur recrutement, pourquoi le feraient-ils pour les autres facettes de leur vie ? Pensez-vous qu’il soit possible de cloisonner les choses ?

D’ailleurs, les modes de communication, les relations humaines et le management dans l’entreprise ont changé. Cette dernière a désormais une responsabilité sociale (RSE) qui inclue des valeurs morales et pénales. Il peut être intéressant d’y intégrer le management de la santé avec la problématique alcool. Cette donnée a des répercussions économiques et humaines importantes sur les résultats. L’intégrer permet d’améliorer les conditions de travail, la sécurité, la productivité et le dialogue social, de libérer la parole et de créer de la ressource pour aborder les problèmes difficiles.

Une réalité dans l’entreprise

La consommation d’alcool occupe le 3e rang des préoccupations des DRH et des chefs d’entreprise en matière de santé au travail. Même si la législation est ancienne (1913) et stricte, l’aspect légal n’est pas toujours appliqué : “tolérance et pratiques”, pots divers en entreprise… Le règlement interne et/ou le document unique ne précise parfois pas ce point. 

(enquête BVA/INPES/ANPAA réalisée en 2006)

Face a cette situation BL Conseils a mis en place des modules de formation adaptés au monde de l’entreprise et propose des solutions pour “changer le regard” et “conduire et préparer le projet”. 

Des répercussions importantes 

Ces répercussions sont d’ordre économique, social et managérial. Elles ont un impact direct sur les résultats de l’entreprise. Le risque alcool “coûte” 16 milliards d’euros aux entreprises françaises : absentéisme, accidents et arrêts de travail, baisse de production, prises de décision décalée… Cette problématique touche tous les niveaux de l’entreprise sans distinction de sexe, d'âge, de diplôme ou de rang social. Tout le monde peut-être concerné, du cadre supérieur au technicien.

(enquête BVA/INPES/ANPAA réalisée en 2006)

Nos modules de formation permettent de créer les conditions de l’anticipation dans l’entreprise et favorise la gestion en cas de “crise”.

Quelques pistes pour vous situer face au “risque alcool”

Nos modules de formation abordent ces questions et vous proposent de conduire ensemble ce changement du “risque alcool” dans votre entreprise.